LES SIFFLETS ENTHEOSONIQUES

Une Investigation au Sein des Civilisations Précolombiennes, du Son, du Chamanisme et de la Nature de l’Unité

Disponible dans toutes le bonnes librairies :

EAN : 9781495938894
ISBN10 : 1495938891

« Le sens de l’univers peut-il être glané par l’expérience des sifflets péruviens enthéosoniques ? L’auteur Denis Casarsa partage une note enthousiaste d’optimisme dans un travail absorbant, qui expose les merveilles de ces outils précolombiens de la conscience, des instruments dont les accords particuliers se rencontrent pour s’unir et révéler une nature spirituelle immanente.

Les Sifflets Enthéosoniques, Une Investigation au Sein des Civilisations Précolombiennes, du Son, du Chamanisme et de la Nature de l’Unité offre un aperçu sans précédent sur la façon dont sifflets péruviens sont en mesure de révéler par le son ce que nos mots ne peuvent exprimer de la nature même de l’existence.

Ce travail rare et résonnant partage avec nous la façon dont les harmoniques créés par ces instruments recèlent en eux un potentiel pour la paix et le bien-être dans nos vies quotidiennes. Avec des détails captivants et une perspective aigue, cet ouvrage très instructif ouvre la voie des possibilités infinies qui sont en nous, qui peuvent être réalisées en ouvrant notre conscience à cette expérience mystique et chamanique ».

« Les Sifflets Enthéosoniques sont des instruments d’éveil de la conscience et de transformation précolombiens utilisant le pouvoir inhérent au son. Le langage des sons produits par les sifflets est utilisé comme une porte pour synchroniser notre résonance acoustique avec Gaïa, notre Terremère.

Ces vases communicants produisent des “sons fantômes” ou “battement binauraux”, inducteur d’une transe chamanique sonore, accordant notre manifestation avec la conscience planétaire et révélant notre potentiel le plus intime. Ce livre et l’expérience enthéosonique induite sont fascinants !

L’auteur vous embarque dans un voyage de découverte de cette technologie spirituelle du son révélant les profondeurs insondables de cette antique connaissance humaine. Des tombes de hauts dignitaires et prêtres précolombiens, à la redécouverte des sifflets dans les années 1970, par des comptes rendus d’expériences des sifflets et des études scientifiques, l’auteur explore une connaissance occulte de l’alchimie, de l’Hermétisme, et de la Magie Initiatique, pour révéler notre nature innée la plus profonde, celle de notre unité essentielle, indicible, non perceptible uniquement par des mots.

Le livre de Denis Casarsa, Les Sifflets Enthéosoniques, Une Investigation au Sein des Civilisations Précolombiennes, du Son, du Chamanisme et de la Nature de l’Unité tente de faire connaître ces instruments remarquables, afin que d’autres puissent eux-mêmes atteindre cette connaissance cachée et Conscience que ces sifflets peuvent offrir pour un plus grand bien-être dans le monde d’aujourd’hui ».

Chapitre d’introduction

Il y a de cela plusieurs millénaires, dans la partie centrale du Pérou, préexistait une connaissance du son qui ne trouve de nos jours nul équivalent. Les anciens Péruviens avaient développé un artisanat, que nous appellerions aujourd’hui une technologie du son et de son utilisation, pour des propos rituels et spirituels. Mais cette ancienne connaissance, les circonstances et les raisons exactes de l’utilisation de ces sifflets, malgré une multitude de recherches archéologiques et scientifiques, ne demeurent encore aujourd’hui que de simples suppositions. Nous vous proposons dans ce texte de passer en revue certains aspects de cette ancienne connaissance et des domaines qui lui sont associés. La description des sifflets et de leur effet sur la conscience, la nature de ce qui est engendré par un groupe de participants à une session avec ces instruments, nous conduira à parler de leur origine, de leur usage supposé au sein de ces anciennes cultures précolombiennes. La mythologie et les croyances des précolombiens sont assurément d’un autre âge, mais la relation étroite que ces cultures entretenaient avec les forces de la nature relève d’une grande valeur pour l’être humain d’aujourd’hui. Non pas qu’il faille s’adonner à quelques cultes de la nature élémentale, mais plutôt en reconnaissant la nature comme l’essence même de la vie.

Les sifflets péruviens sont des instruments accordés sur des fréquences correspondant à l’évolution actuelle de notre humanité, au jour d’aujourd’hui. Difficile de parler de cette expérience et de la caractériser, de la définir bien qu’elle représente sans aucun doute et pour chacun quelque chose d’inhabituel et d’exceptionnel!

Aucun discours ni aucune considération théorique, ne parvient vraiment à en rendre compte, un vécu auquel ce texte est avant tout une invitation. Ce que l’on peut ressentir est évidemment variable d’un individu à l’autre, en étant propre à la sensibilité et à la réceptivité de chacun, au moment de la session et à un nombre considérable d’autres facteurs qui peuvent influencer son déroulement. Il peut être utile de ritualiser ce temps d’ouverture dans le sens d’un respect à ce qui dépasse une compréhension linéaire, logique et intellectuelle. Un lieu dans lequel l’on se sent bien, en plein air ou à l’intérieur, dans lequel chacun peut se détendre pour passer un moment agréable, est bienvenu.

Les sons produits par les sifflets facilitent une modification naturelle de la conscience. Les sifflets sont des véhicules qui nous conduisent naturellement et sans effort à la réalisation de la vastitude de notre manifestation, à une prise de conscience de nos paysages intérieurs, à la création de champs de cohérence globale. Les vases communicants enthéosoniques facilitent la transcendance d’une certaine modalité perceptive, la suspension temporaire de la pensée discursive, du mental. Ils favorisent ainsi la découverte de l’esprit, en induisant une expérience psycho acoustique d’un type très particulier mais qui demeure finalement très simple.

Les harmoniques produits par ces sifflets naissent de leur accord particulier. Ces sons et harmoniques induisent une légère modification passagère de l’état de notre conscience habituelle, un relâchement existentiel, un ressourcement au-delà du mental et de la conceptualisation. C’est une expérience insolite, unique et bénéfique, tant par ces qualités acoustiques que spirituelles, qui se pratique en petits groupes. Nous évoquerons aussi plus en détails cette expérience particulière, l’extase et ses caractéristiques.

La conscience humaine évolue, la fabrication des sifflets, les tonalités et les fréquences produites tout autant. Nous parlerons d’études scientifiques modernes conduites sur ces instruments et des effets physiologiques du son sur la conscience, de quelle manière nous pouvons pro ter au mieux de cette expérience. L’histoire du son, de son utilisation et de sa signification dans la culture humaine est gigantesque. Nous parlerons de sa sapience ésotérique tout autant que des recherches modernes sur la conscience et sa modification par le medium sonore.

Figurés sur la face frontale des sifflets communicants péruviens, l’on trouve les quatre éléments primordiaux, de la terre, de l’eau, de l’air et du feu. Nous examinerons ce que les éléments signifient au sein de l’alchimie, de l’Hermétisme, et de la Magie Initiatique, à quoi ils correspondent, en évoquant les corps subtils de l’homme, ses relations avec la conscience et la spiritualité, l’évolution de notre humanité.

Les vases communicants enthéosoniques étant des instruments chamaniques, nous tenterons de définir cette ancienne connaissance humaine et ses spécificités, tout en conservant une vision élargie sur les fondements psychologiques et mythologiques de la psyché. Nous parlerons donc aussi un peu de psychologie, et surtout de quelle manière la créativité inhérente à nos réalités peut nous aider à mieux découvrir ce que nous sommes fondamentalement. Puis, nous terminerons cet étude par évoquer la nature de l’expérience non duelle ou spirituelle.

Ce traité et la recherche dont il rend compte sont le produit d’une expérience individuelle s’étendant sur plus de quinze ans avec les vases communicants péruviens. Il fut surtout écrit dans le but de faire connaître ces instruments remarquables, tout en pouvant également être pour vous tel qu’il l’a été pour moi, une introduction à des thèmes que l’on rencontre au sein de l’ésotérisme, science de la conscience et connaissance cachée. Il est bien sûr évident qu’étant donné la vastitude et la complexité des sujets traités, ce texte est le résultat d’un parti pris quant à la diversité des sources biographiques. Il fut aussi inspiré par un dicton répandu dans d’anciennes cultures humaines, disant qu’une médecine, qu’un cadeau magique avec un potentiel spirituel ne peut devenir efficace pour ceux qui le reçoivent, que si ces origines sont souvenues, répétées, récitées, ou rituellement reconstituées.

Il relève aussi ce défi, de traduire et de donner une forme, de rendre compte d’un vécu dont l’essence se situe au-delà du niveau verbal du langage, d’une sphère conceptuelle nécessaire et inéluctable, mais qui nous limite généralement dans notre appréhension d’une plus vaste réalité. Le mental, notre perception conceptuelle de la réalité se révèle d’ailleurs tout à fait accessoire et réducteur durant l’expérience des sifflets. Par l’expérience des sifflets communicants péruviens, nous avons accès à d’autres états d’être, à d’autres dimensions de la conscience, susceptibles d’être le moyen de réaliser individuellement ce que nous avons besoin de comprendre, nous permettant de nous approcher de ce point d’unité en soi comme en l’autre. C’est également en souhaitant que ce texte puisse inviter d’autres à cheminer sur cette voie d’unité réunissant les opposés qu’il fut écrit, en espérant qu’il saura adresser des domaines de notre expérience humaine que nous estimons significatifs pour le bien-être de nos collectivités, afin de mieux souligner notre unité essentielle et fondamentale.

Nous souhaitons remercier pour leur collaboration tous les amis des sifflets péruviens, participants de sessions, enseignants, maîtres spirituels de toutes traditions confondues, qui ont participé à l’élaboration de ce projet. Nous vous invitons à nous contacter pour vos questions sur ces instruments ou sur ce texte, et bien sûr pour en faire l’expérience.

Denis Casarsa, Janvier 2014.